FFSAM

Fédération Française des Sociétés d’Amis de Musées

Notre association est adhérente à la FFSAM depuis février 2016

But premier : la Fédération Française des Sociétés d’Amis de Musées, comme son nom l’indique, c’est de fédérer.
  • En 1973, date de la création de la FFSAM, les associations d’amis ne connaissaient pas, ne se parlaient pas. Le rôle de la FFSAM a été (et est encore) de constituer un réseau. Son organisation en Groupements régionaux permet des échanges d’initiatives et d’expériences et offre aux associations regroupées une visibilité et une représentation meilleure dans le cadre de la régionalisation. Tout cela a permis d’avoir une plus grande visibilité des amis de musées, mais aussi d’établir des positions citoyennes communes.
Deuxième rôle de la fédération : les relations avec les pouvoirs publics et le monde professionnel
  • La FFSAM joue un grand rôle pour la reconnaissance et la défense des associations d’amis en informant les niveaux les plus élevés des administrations, du parlement ou de l’État. Cela aurait été difficile, voire impossible pour des associations isolées. Par exemple la Loi sur les musées prévoit la présence des associations au Haut Conseil des Musées de France, la FFSAM y siège. Autre cas, le partenariat avec la Nuit des musées (ex le logo de la FFSAM figure sur les documents officiels).
  • En France la FFSAM participe à un comité de réflexion créé par les différentes organisations de professionnels sur l’avenir des musées. Déléguée par la Fédération Mondiale aux relations avec l’ICOM de l’UNESCO, l’organisation internationale des professionnels de musées, la FFSAM participe à son Comité Exécutif.
Troisième rôle : défendre les « intérêts » et la place des associations et être « force de proposition » face aux pouvoirs publics nationaux et locaux. La FFSAM aide ses membres à assurer la reconnaissance et les moyens de leur  rôle aux côtés des musées (conventions par ex.)
  • Observatoire de notre vie associative la FFSAM collecte des données qui permettent de mieux : 

    –  dialoguer avec les administrations sur le statut juridique et fiscal des associations ;

   –  faire connaître et défendre des objectifs citoyens notamment le rôle philanthropique, de lien social et surtout d’éducation culturelle et artistique des associations d’Amis ;

  – donner des conseils aux associations, les aider dans leurs démarches, grâce notamment à une veille sur l’application… et non-application des textes.

  • Ainsi la FFSAM, notamment au travers de sa revue, l’Ami de Musée, a prodigué de nombreux conseils, a donné de nombreuses informations utiles pour les associations sur des sujets comme les dons, le mécénat, la défiscalisation, les assurances ou les nouvelles technologies de médiation.
  • Elle offre à ses membres un site internet pour présenter leurs activités et leurs musées.

Quatrième rôle : la représentation des Amis de Musée au sein de la vie associative française

  • Sa participation à la Coordination des Associations et Fédérations culturelles et de Communication (COFAC), qui réunit 21 fédérations et associations représentatives, marque de solidarité des Amis de Musées avec les autres acteurs bénévoles de la pratique culturelle (musique ou théâtre amateur par exemple).

Cinquième rôle : la représentation de Amis de Musée français à l’international (en Europe, dans le monde)

  • Son appartenance à la Fédération Mondiale des Amis de Musées renforce les échanges d’expérience.