Compte rendu de la visite du 30 mai 2015 du Golf National de SQY

Cette visite a été organisée par notre association, commentée par Philippe PILATO, Directeur du Service/clientèle du golf et Liliane GEX, membre du Conseil d’administration de l’association. L’association a été la première à prendre l’initiative de proposer la visite de ce site aux habitants saint-quentinois et à ses adhérents.
Ce golf, à cheval sur les communes de CHÂTEAUFORT, GUYANCOURT et MAGNY-LES-HAMEAUX, né le 27 septembre 1985, a été inauguré le 5 octobre 1990. Son architecte Hubert CHESNEAU est également celui qui a créé le Golf à Trappes en 1981 en partenariat avec O. DONDRADI.
Sur ce site se déroule chaque année l’Open de France. La France organisera pour la première fois en 2018 la plus prestigieuse des compétitions de golf « la Ryder Cup » sur le parcours du Golf National de SQY. La Ryder Cup fait partie des cinq plus grandes manifestations sportives au monde après les Jeux Olympiques et la Coupe du monde de football. Elle se déroule tous les deux ans, alternativement aux États-Unis et en Europe.
Cette visite s’est effectuée sous un soleil radieux dans un cadre exceptionnel de 140 ha, avec une typographie plate à l’origine, entièrement modelé par les mains de l’homme sur d’anciennes terres agricoles riches d’histoires.
La visite s’est concentrée le long du parcours de l’Albatros de 18 trous, un des plus beaux parcours de l’île de France, il possède de grandes difficultés : obstacles d’eau, roughs impitoyables (bordures non entretenues du golf), avec une longueur de 6270 mètres, et l’Oiselet de 9 trous, parcours d’entraînement assez technique, ouvert à tous les joueurs, d’une longueur de 1955 mètres. Le troisième est « l’Aigle » avec un parcours de 18 trous, d’une longueur de 5961 m.

dsc_0027

dsc_0061

9 hectares de plans d’eau ont été creusés et ils sont tous reliés entre eux par des canalisations d’écoulement naturel des eaux de pluie placées sous les buttes. Ces plans d’eau pimentent en obstacles le parcours  des golfeurs.
Dans cet environnement subsiste encore une des 24 portes qui entouraient le Grand Parc de Versailles, clos par un mur de 43 km, nommée « porte de Mérantais » dont l’architecte est Jules Hardouin-Mansart et son commanditaire Louis XIV, sa date de construction remonte à 1684. La porte de Mérantais est inscrite à l’inventaire des monuments historiques supplémentaires depuis le 13 février 1989, hors du périmètre classé de la Plaine de Versailles.
La végétation du golf, composée de bosquets, mais aussi de prairies champêtres et de parties boisées, agrémente le paysage et en fait également un lieu de promenade.  En effet, le long des parcours, il y a des tribunes ou gradins naturels et aussi des chemins balisés qui protègent les espaces réservés aux golfeurs et permettent aux promeneurs de les observer sans les déranger.
Après avoir remercié chaleureusement Philippe PILATO pour la qualité et l’intérêt de ses commentaires, cette visite s’est terminée par un repas convivial au restaurant « le Pitch » situé à côté du practice et du centre de formation du golf.

Le texte est de Liliane GEX et le reportage photographique réalisé par Annick ADAM (©), membres du Conseil d’administration de l’association. L’image à la une et celles des golfeurs font partie de la collection de Jean et Liliane GEX   (©).  Les golfeurs sont Joachim et Annie CASANOVA avec leur autorisation.